Rechercher
  • Editions Néapolis

Voici les sublimes texte et photo partagés par ora.fiora sur son compte Instagram.

Merci à elle !

Nous aussi sommes très heureux d'être associés à ce bel ouvrage !


Très heureuse d’avoir fait les photos du livre « Jean-Pierre Suc, prince des nuées » publié aux éditions Néapolis. « Pour moi, il n’y a que deux auteurs de chansons à Paris, Brassens et Suc », disait Jacques Brel. Je pense qu’il y’en avait d’autres ! Mais ce que j’ai trouvé touchant dans cette histoire c’est que cet homme était extrêmement célèbre de son vivant, que tout Paris se ruait dans son célèbre cabaret « Le cheval d’or », mais qu’il s’est suicidé en pleine gloire et qu’il a été sitôt oublié. Je suis allée sur ses traces, photographier les lieux qu’il aimait et les endroits où il a habité, du sud de la France...à Paris. La place de la Contrescarpe qui a bien changé depuis les années 60, aujourd’hui inondée de touristes et de boutiques sans personnalité ; son cabaret devenu un bouiboui sans charme... Ce livre retrace l’intensité de son parcours mais aussi le changement d’une époque et je suis très heureuse d’avoir photographié les lieux marquants de son existence et de m’être plongée dans l’intimité de cet homme. Combien d’artistes talentueux.ses passent de gloire à oubli selon les modes et les temps qui changent ? Quels lieux retenir pour résumer une vie ? Pour lui c’était des espaces où la musique et l’amitié se mêlaient, presque comme une même chose.

Jean-Pierre Suc, prince des nuées. Éditions Néapolis, 2020. #jeanpierresuc #editionsneapolis


  • Editions Néapolis

Nino de Mèze, lecteur assidu de Récréations Végétales, a partagé avec nous son avis :


"J'ai trouvé ça très intéressant ! J'ai adoré les illustrations et les phrases sont très bien écrites. Je les comprends bien. J'ai appris beaucoup de choses sur la nature. Je vous recommande ce livre."


Merci Nino et merci aussi pour la jolie photo !


  • Editions Néapolis

L'équipe de MENSA France a eu la curiosité et la gentillesse de s'intéresser à notre travail. Et... nous en sommes très heureux !

Cet article est donc publié dans le cadre du magazine trimestriel de MENSA France Automne 2020.